Le temps nous est conté

Récupération de boîtes de concentré de tomates dont les états de dégradation témoignent de l’action du temps, de l’Homme et des éléments.

Cela faisait trois jours qu’on le lui avait signalé. Sandrine n’en pouvait plus, il fallait y aller, maintenant, tout de suite… Voilà, il est là, devant elle, étalant ses trésors presque à perte de vue, sous un soleil de plomb. Sandrine ramasse, trie, opine, râle, soupèse, commente, et remplit son seau, sous l’œil effaré du chouf d’en face, accouru pour l’occasion. Elle est radieuse : c’est, et de loin, son plus beau tas d’ordures.

Philippe Pierre Vachon